Alain Klingler

Alain Klingler, “Direct from France”
Sunday,  February 17th
8:00 PM
Admission: $20 at the door or call 613-729-0693 to reserve seats.  Advanced reservations must be claimed 15 minutes prior to showtime.

ALAIN KLINGLER, direct from France at GIGSPACE.  Alone at the piano, Alain Klingler revisits his albums, resumes Baudelaire / Ferré and performs songs set to music by Catherine Pozzi as well as two new songs written with Elisa Point.  This is Alain Klingler’s third visit to Canada. Those who have seen him live know that he is one of the most original and inspired singer-songwriters of his generation.

“ Alain is one of the finest french composer/singers I have heard of late, and is part of the new generation of chansonniers coming from France. A night of beauty and compassion” Judith Lander

” Alain Klingler is a very fine piano player and Alain Klingler has a gorgeous voice, and really knows how  to use it. Best of all, Alain Klingler is French, and although I missed a lot of what was going on in his songs, he had me at “BONJOUR”.”   Nancy White

“Alain’s clip is gorgeous. I only wish (as always) that my comprehension of the language were better – but that’s MY problem. Even without understanding his lyrics, I can appreciate his gift for creating that intimate, personal mood – and I always love his voice and his piano playing. Great stuff.”  John Alcorn

Alain Klingler est auteur compositeur interprète. Il a publié cinq albums, s’est produit en France, Allemagne, Suisse, Canada, à participé à un projet de poésie sonore et composé pour le théâtre.

« Après cinq années avec des musiciens d’électro-pop qui ont donné lieu à des spectacles et des disque, j’ai eu le désir, à l’occasion d’une tournée au Canada où j’allais me produire en solo, de reprendre mes chansons écrites pendant quinze ans. À la suite de cette tournée, Seb Riou m’a proposé ’enregistrer ces titres dans les conditions du direct, sans retouche possible, et de capter ce qui se passerait lors de ces trois après-midi intenses.

Je viens de la chanson à texte (Ferré, Barbara). J’ai fait mes débuts, comme on dit, dans des petits lieux. J’ai enregistré des disques, fait des premières parties, des festivals, France- Inter, bref, vécu le parcours classique d’un jeune chanteur. Et puis, j’ai découvert l’informatique, le son, Stina Nordenstam, et plus tard encore, John Cage, la performance, Yves-Noël Genod and so on and so forth…

Tout cela a bouleversé mon approche littéraire de la chanson.

Dans J’étais là / Avant, je revisite mes albums, reprend Baudelaire / Ferré et met en musique Catherine Pozzi ainsi que des nouveaux titres écrits et composés avec Elisa Point.»

Seul au piano, Alain Klingler balance ses post-songs : Il y a du rythme, des initiations qui vous chassent de l’enfance, de l’Invisible et de l’Ecrasement, de la distance, des chansons prémonitoires, des amours vénéneuses, Lausanne, J-S Bach, Michael Fassbender dans Shame : une performance intimiste en 13 titres.